GUIDE TECHNIQUE N°6 : La surveillance de son installation électrique

Nov 10, 2021 | Guides Techniques | 0 commentaires

La surveillance d’une installation électrique embarquée consiste, avant tout, à pouvoir connaître l’état de santé de la batterie ou du banc de batteries auxiliaires. Les batteries sont souvent les équipements les plus chers et les plus fragiles d’un système électrique de VHM*. Aussi, il est important d’en prendre soin par une bonne utilisation et une bonne surveillance !

Souvenez-vous que pour avoir une bonne durée de vie de vos batteries, vous ne devrez pas atteindre une profondeur de décharge supérieure à 50% (batteries plomb) ou 80 % (batteries lithium LifePo4).

Un moniteur de batterie n’est pas obligatoire, mais nous le recommandons vivement. En effet, tout le monde n’est pas équipé d’un multimètre de qualité professionnelle, c’est-à-dire, d’un appareil de mesure électrique suffisamment précis pour donner une lecture de tensions et d’intensités fiables. Et même si c’est le cas, on n’a pas forcément envie de le sortir plusieurs fois par jour pour prendre ces mesures, qui plus est, dans des espaces exigus et difficilement accessibles.


* VHM ? Véhicule Habitable et Mobile (désignation abrégée afin de regrouper tous les véhicules concernés : les fourgons, vans, bus, camions aménagés, camping-cars, tiny houses, …).

Mesure de tension d’une batterie porteur avec un multimètre numérique.

Comment bien choisir son moniteur de batterie ?

Selon le modèle, un moniteur de batterie affichera la tension des batteries porteur et auxiliaire, l’ampérage entrant/sortant de la batterie auxiliaire, la capacité restante, l’état de charge, l’ampérage utilisé depuis la dernière charge, etc.

Couplé à l’affichage intégré ou déporté du régulateur de charge solaire, on peut ainsi apprendre beaucoup sur :

1. Son autonomie :

Les appareils fiables calculent en temps réel ce qui reste comme capacité dans la batterie selon les consommations en cours. Cela nous permet de nous projeter dans le temps et d’avoir une meilleure visibilité de notre indépendance énergétique.

2. L’impact des consommateurs :

Avec la lecture des flux de courants entrants et sortants, on peut voir ce qui se passe dans le véhicule. Cela permet d’avoir un contrôle en direct sur ses sources de charge (panneaux PV, chargeur 230 V, etc.) et ses consommateurs (pompe à eau, frigidaire, etc.) et ainsi, pouvoir s’assurer du bon équilibre entre les besoins et les apports.

3. L’impact de l’ombre sur l’installation solaire :

En ayant une lecture instantanée de la production solaire, cela permet de mieux choisir sa place et son orientation de stationnement.

4. L’historique d’utilisation

Certains appareils, équipés d’une carte mémoire et/ou d’application pour smartphone, permettent l’enregistrement des données. Cela permet d’analyser son comportement énergétique afin de mieux aider à choisir les équipements de son véhicule.

ATTENTION

Certaines marques de batteries et/ou distributeurs exigent, pour faire fonctionner la garantie, de fournir un historique des charges et décharges. Ce qui démontre, s’il en était besoin, l’intérêt de ce type d’équipement dans une installation électrique.

Pour cette partie, nous ne vous proposons pas d’étude comparative de matériels, il existe tellement de cas de figure selon l’installation et le type de batterie employée.

Voici juste, de manière schématisée, quelques solutions que nous avons eu à étudier pour des clients, avec une idée globale des tarifs matériels (petit tableau en bas à gauche des visuels).

Pour une étude spécifique de votre installation, n’hésitez pas à faire appel aux services de La Route Libre voir notre page SERVICES.

Exemple d’installation de surveillance batterie (Seatronic, France)

Exemple d’installation de surveillance batterie + solaire (Cristec, France)

Exemple d’installation de surveillance batterie + solaire (Votronic, Allemagne)

Exemple d’installation de surveillance batterie + solaire (Victron, Pays-Bas)

La surveillance de la batterie doit être de type « shunt » (comptage d’Ah), et non pas basée sur la tension.

Certains appareils de surveillance de batteries basent l’état de la batterie seulement sur la mesure de la tension. Pour des batteries lithium LiFePO4, cela donne une lecture non fiable, avec le risque de mener à des décharges profondes. Seulement des appareils de suivis de batteries de type « shunt » et qui intègrent un profil « batteries LiFePO4 » peuvent être utilisés.

Quel que soit le type de batterie, la mesure de tension à ses bornes ne suffit pas à déterminer de façon précise la capacité résiduelle. En effet, la tension d’une batterie dépend aussi de l’intensité débitée (cf dossier technique N°2 : La batterie : le cœur du système). D’où l’utilité d’un matériel de mesure intégrant la tension et l’intensité.


Avec un simple voltmètre, on ne sait pas si la batterie est déchargée ou pas, sauf si on arrête toute consommation au moins une heure avant la mesure, ce qui est ingérable. Pour faire simple : une heure, c’est le temps nécessaire pour que la batterie se stabilise.

Le contrôleur de batterie prend en compte plusieurs paramètres (tension, intensité, température de la batterie) et permet ainsi une mesure au fil de l’eau beaucoup plus précise de la capacité résiduelle.

Comment savoir si la batterie est déchargée en dessous de sa DOD préconisée ? Méthode de mesure de tension = méthode imprécise.

La technologie au service de la surveillance de votre installation.

Qui, aujourd’hui, n’est pas équipé d’un smartphone !? Certains appareils branchés sur la batterie permettent une surveillance complète de celle-ci grâce à la technologie Bluetooth©. Exemple de cet appareil de chez Ctek, ci-dessous : simple à installer, fiable et pas coûteux (ATTENTION : pour batteries plomb-acide uniquement).

Certains industriels ont judicieusement ajouté à leurs batteries lithium (LifePo4) la technologie Bluetooth© en complément du système de gestion BMS intégré (batterie Noovi de Kent).

Exemple de surveillance batterie par Bluetooth© (Ctek, Suède)

Exemple de surveillance batterie par Bluetooth© (Noovi, marque développée par Kent, France)

Pour finir ce dossier, un petit zoom sur certains moniteurs qui font bien plus que surveiller l’état de santé de la batterie ou du banc de batteries.

Ce sont de véritables gestionnaires de l’installation complète.

Le moniteur Pico de Simarine, par exemple, permet de surveiller également les consommateurs (consommation en temps réel de chaque appareil), les niveaux des réservoirs (eaux claires, eaux grises, carburant), les températures (intérieure, extérieure, réfrigérateur, etc.).

En quelque sorte, c’est une mini centrale de gestion électrique comme on trouve souvent dans les vans/fourgons/camping-cars de constructeurs ou dans le nautisme (navires de plaisance, de commerce ou de service).

Exemple d’installation de surveillance pack PICO Blue (Simarine, Slovénie)

REPRODUCTION INTERDITE

Article L 122-4 du code de la propriété intellectuelle
« Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement
de l’auteur ou de ses ayants droits ou ayants cause est illicite. Il en est de même pour
la traduction, l’adaptation ou la transformation, l’arrangement ou la reproduction par un
artifice ou un procédé quelconques »